Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

           
 

DU SCRIBE DES PHARAONS A… L’ECRIVAIN PUBLIC DE L’ERE INFORMATIQUE

Un peu d’Histoire :

Le scribe (du latin scriba, de scribere, écrire) désigne dans l'Égypte antique un fonctionnaire lettré, éduqué dans l’art de l’écriture et de l’arithmétique. Omniprésent comme administrateur, comptable, littérateur ou écrivain public, il fait fonctionner l’État de pharaon, à tous les niveaux, au sein de sa bureaucratie, de son armée ou de ses temples.

L’écrivain public a fait son apparition il y a 5000 ans en Mésopotamie. Sa fonction s’est étendue à l’Egypte (2500 ans avant JC), en Syrie, en Israël (1500 ans avant JC) puis en Europe centrale.
Aux XIème et XIIème siècles, l’écrivain public officiait sur les places publiques. En France, à la Renaissance, ses compétences reconnues, l’écrivain public était très sollicité. Pourtant à la Révolution, l’écrivain public voit sa fonction décliner. Elle renaîtra sous l’administration napoléonienne qui lui rendra ses lettres de noblesse.

Définition :

Ecrivain public : c’est une personne qui met à la disposition du public, ses compétences et talents en écriture.
L’écrivain public doit maîtriser parfaitement la grammaire et la syntaxe et disposer d’un vocabulaire étendu.

Si l’écrivain public doit avoir parfois de bonnes notions du jargon administratif, comptable ou juridique, il ne doit jamais se substituer aux professionnels dont c’est la spécialité.

De nos jours, la micro-informatique fait partie intégrante des outils de l’écrivain public.
Outre ces qualités professionnelles, l’écrivain public doit savoir faire preuve de qualités humaines telles que : écoute, modestie et empathie, car il s’agit bien là également d’un métier à dominante sociale.

L’écrivain public travaille dans le respect de la déontologie de sa profession et refuse toute demande qui pourrait avoir une relation de près ou de loin avec le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie ou à caractère pédophile, pornographique etc.

 

 
     
Extraits de mon pêle-mêle de pensées :
  " Ecrire c’est oser mettre son âme à nu "
" L’écriture est devenue miroir, elle a révélé l’ombre qui me cachait "
" L’écriture est inépuisable comme l’homme est intarissable "
" J’ai couché sur le papier les mots que j’ai lus sur tes lèvres, pour qu’ils ne meurent jamais "
" Qu’importe le lyrisme des mots pourvu qu’ils dansent sous mes doigts "
" J’ai pensé à ce que j’ai écrit et j’ai écrit parfois ce que je n’ai jamais pensé "
" Ecrire est un moment privilégié de solitude partagée "
" Ecrire est un acte délibéré, parfois douloureux et angoissant mais toujours empreint de plaisir "
" Ecrire c’est immortaliser le pire comme le meilleur "
" Ecrire ce que les yeux souffrent de dire "
" Ecrire, c’est envisager qu’on vous écoute enfin ! "
" Ecrire pour mieux ressusciter son passé, figer son présent, dessiner son avenir "
" Ecrire pour avouer ce que, par pudeur, on ne dirait jamais "
" Lui écrire, c’est lui signifier habilement qu’on est là "
" Ecrire, c’est traduire un rêve, une idée qui ne demandent qu’à vivre "

Téléchargez ma plaquette
 

Accueil | Professionnel | Particulier | Qui suis-je? | Réalisation | Contact | Mention légale | Plan | Copyright 2011

Nicole